Feroe-Mykines-cote

bfeet Iles Féroé,  les îles où les dieux font danser les vents





 

Les dix-huit Îles Féroé, dans l'Atlantique Nord, entre l'Écosse et l'Islande, forment un archipel d'une beauté unique et sauvage, dernier refuge en Europe de milliers d'oiseaux de mer et de mammifères marins. Par milliers, les oiseaux de mer viennent nicher dans les parois rocheuses surplombant la mer : macareux, guillemots, fous de Bassan, pingouin stordas, etc. alors que labbes, sternes, huîtriers occupent les landes. Plusieurs de ces espèces sont encore chassées selon d'anciennes pratiques et constituent un appoint alimentaire pour les insulaires.

La splendeur de l'été des Féroé éclate particulièrement lorsque la brume qui enveloppe les collines et les falaises se déchire et laisse apparaître un brillant soleil qui éclaire le paysage comme un coup de projecteur. Alors, le jeu de la lumière au-dessus de la mer et des hauteurs, la forme perpétuellement changeante des nuages sont des instants d'une beauté inoubliable. Un voyage aux îles Féroé est une expérience esthétique et vivifiante unique.

Le climat : Jamais froid, même en hiver. La température moyenne en juillet oscille entre 12° C. et 18° C. Le temps est très variable,passant sans transition de la brume au beau temps, du soleil à la pluie. En été, un long crépuscule remplace la nuit.

Voyager dans l'archipel : Voyager dans les îles est facile. Une flotte de ferries et de petits bateaux assurent les communications entre les îles. Sur certaines îles comme Mykines, les conditions de débarquement sont très difficiles et le service peut être interrompu pendant plusieurs jours. Un dense réseau d'autobus et de minibus relie presque tous les villages. Quelques «bygds» (communautés) comme Gasadalur sont encore très isolées et seuls les sentiers ou l'hélicoptère postal permettent d'y accéder. Pour se loger il existe des hôtels, auberges de jeunesse, Sjömansheim (Maison des Marins). En été, les réservations préalables sont indispensables.

Pas de programmes tout faits ! Nous réaliserons votre itinéraire personnel et cela commencera par une discussion sur ce que vous désirez voir aux îles, le temps dont vous disposez, le type de logements et de transports que vous souhaitez. Et après, le climat des Féroé aura encore son mot à dire sur la réalisation de votre voyage !

 

L'île de Vagar, Mykines, le Nord des îles, Gjogv, et Torshavn

Moyens de transports : l'avion jusqu'aux Féroé, l'abonnement de bus + bateaux pendant la durée du séjour, voyage d'île en île avec les bateaux locaux.

Logement : choisissez une formule économique (*2 petits hôtels et guest houses) ou d'un plus grand standard (*1hôtels de catégorie supérieure). Nous vous renseignons volontiers sur le camping ou le logement en auberge de jeunesse. Une autre formule que nous vous recommandons, c'est de visiter nos« Vikings ». C'est-à-dire les Féroïens qui sont nos amis depuis longtemps. Avec eux vous aurez une introduction à l'environnement de l'Atlantique et à l'univers humain des Féroé. Ils vivent sur des bouts du monde et vous accueilleront dans leurs microcosme.

1) L'île de Vagar abrite deux grands lacs intérieurs, Fjallavatn et le Sorvagsvatn qui se jettent dans la mer par la chute de Bosdalafossur, le village de Böur, le Tindholmur, etc (3 nuits). Le sentier du postier pour Gasadalur. Nous pouvons vous organiser un séjour à Mykines au paradis des oiseaux.

2) Nordoyar, les îles du Nord, offrent le spectacle d'une nature grandiose, les caps et les montagnes y sont particulièrement hauts et impressionnants. On peut naviguer avec les bateaux de liaison d'île en île le long de côtes sauvages peuplées d'oiseaux, visiter des villages dont l'isolement a préservé le caractère, excursionner en suivant les anciens sentiers (2/3 nuits).

3) Eidi ou Gjogv, et son port dans une anfractuosité de roches (2 nuits).

5) Torshavn, la «plus petite capitale» du Nord. Musées, ville ancienne, excursions (2-3 nuits).

Partout l'océan et les tempêtes ont créé au cours du temps des falaises impressionnantes découpées de grottes marines profondes. Dans ces cathédrales de rocs nichent des milliers d'oiseaux (fulmars, mouettes tridactyles,macareux, etc). Ici de temps immémoriaux, les Féroïens sont venus chercher un complément de nourriture bienvenu: les oiseaux et leurs oeufs.

6) Nolsoy, si proche de la capitale à 20 minutes de bateau, on entre dans le village en passant par une mâchoire de cachalots. Là, vous aurez l'occasion d'effectuer de magnifiques balades sur des sentiers sûrs et de passer une nuit magique à la découverte des océanites tempêtes, les plus petits oiseaux de mer, avec un ornithologue local.

 

Chaque été Alain Chabloz accompagne aussi un petit groupe aux îles Féroé.

Voyez le PDF ci-joint

Une caractéristique de ces voyages à laquelle Alain Chabloz tient est que chacun(e) puisse y trouver son rythme et donc, très souvent, il y a toujours le choix de partir ensemble en excursion ou de choisir une journée plus contemplative autour de la maison qui nous accueille. De même, si le cadre général est déterminé par l'expérience du terrain d'Alain, le rythme du voyage et même les dates exactes sont à discuter avec les premier inscrits. Ainsi, ces voyages peuvent parfaitement convenir aux enfants.

Le voyage aux îles Féroé a en général lieu fin juin pour profiter de la présence des nidificateurs. Nous explorerons des îles magnifiques, peuplées de centaines de millier d'oiseaux de mer, marcherons sur les plus hautes falaise d'Europe du Nord, rencontrerons une nature particulièrement sauvage. Les Féroé c'est aussi la rencontre avec une culture et des gens étonnants, les légendes et les mythes d'un monde marqué par la puissance des éléments. (le prix s'établit à environ 3550 francs pour 2 semaines tout compris).

Nos partenaires

                    
Go To Top